Manifestations politiques : Le Gouvernement passe aux aveux…

crise politique en Guinée
CONAKRY-Le Gouvernement guinéen vient de faire un aveu concernant les manifestations politiques dans le pays, alors que l’Opposition compte descendre dans la rue dans les prochains jours.
 
 L’exécutif guinéen vient d’avouer que « les manifestations font beaucoup plus mal au Gouvernement que n’importe quels autres évènements ». Et pour cause :
 
 « C’est parce qu’elles entament la crédibilité de la Guinée, menacent les investissements, découragent les investissements. Elles découragent les investisseurs. On n’a aucun intérêt à ce qu’il y ait des manifestations. A chaque fois, elles se terminent dans des conditions déplorables », a déclaré récemment le Porte-parole du Gouvernement. 
 
En meeting ce samedi 9 juillet 2016, le chef de file de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG), a réitéré la volonté de  l’opposition républicaine d’organiser les manifestations de rues dans les jours à venir.
 
 Cellou Dalein Diallo qui dénonce la violation des accords politiques par le Pouvoir en place, a une nouvelle fois invité ses partisans à se tenir prêts. 
 
Le président Alpha Condé quant à lui mis en garde les opposants. Il a promis de garantir les libertés individuelles, mais aussi d’imposer l’autorité de l’Etat. 
 
Affaire à suivre…
 
Diallo Boubacar 1
Pour Africaguinee.com
Tel : 00224 655 31 11 12
 
Créé le Dimanche 10 juillet 2016 à 16:35