Confidences de Damantang : « tous les ministres ont une peur bleue… »

Gouvernement
Le porte-parole du Gouvernement Albert Damantang Camara
Le porte-parole du Gouvernement Albert Damantang Camara

CONAKRY-Le porte-parole du Gouvernement, a fait une confidence singulière cette semaine sur son collègue Cheick Sako. Interpelé en conférence de presse sur les problèmes de la Justice guinéenne, Albert Damantang Camara a loué les efforts de son collègue Cheick Sako, malgré les sévères critiques de l’Opposition et a fait une confidence.

Le ministre de l’enseignement technique, de la formation professionnelle, de l’emploi et du travail, a révélé qu’aujourd’hui, tous les ministres ont une peur bleue d’interférer dans les affaires judicaires, au risque d’être rappelé à l’ordre par le garde des sceaux.

« Aujourd’hui tous les ministres ont une peur bleue même d’appeler un magistrat. De peur que Cheick Sako ne vous tombe dessus en vous disant pourquoi vous avez appelé tel magistrat et que vous n’avez pas à l’appeler ou à lui dire quoi que ce soit. Personne n’ose aujourd’hui interférer dans les affaires Judicaires. Ceux qui le font et qui se font prendre par le ministre de la Justice, je peux vous dire qu’il passera un mauvais quart d’heure », a confié le porte-parole du Gouvernement, avouant qu’il y a encore du travail à faire, mais la justice guinéenne a changé d’image.

« On n’avait jamais sanctionné des magistrats en Guinée. Aujourd’hui, il y en a une quinzaine qui a été sanctionnés… Il y a beaucoup de travail à faire. De manière générale le bilan de M. C. Sako est largement positif par rapport à ce qu’on a connu en Guinée. Je reste convaincu que Cheick Sako est celui-là qui peut mener ces réformes et faire de telle sorte qu’on ne revienne plus à une situation où la justice évoluait en vase clos », a assuré le ministre Damantang.

A suivre…

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel : 00224 655 31 11 12

 

Créé le Vendredi 08 juillet 2016 à 21:01