Orange Guinée lance le « Developper Challenge 2015»

Publireportage

Et c’est parti pour le Challenge Developper d’Orange Guinée, un concours destiné aux développeurs et startups guinéennes. L’annonce a été faite ce mercredi 22 juillet à l’occasion d’une conférence de presse animée par le Directeur Marketing et Communication d’Orange Guinée, avec à ses côtés, le Ministre de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle, M. Albert Damantang Camara.

M.Abdoul Karim Bangoura insistera sur la volonté d’Orange Guinée de participer au développement du pays par la promotion de l’auto emploi et de l’innovation technologique, avant de préciser que : « ce Challenge permettre aux développeurs guinéens de compétir contre les autres développeurs de la sous-région. L’objectif de ce challenge est dénicher de nouveaux talents, de susciter des innovations et aussi pour la société d’Orange, d’enrichir son catalogue. Les développeurs qui seront retenus seront au nombre de dix. Trois seront récompensés avec différents prix et le meilleur de ces trois va compétir dans le gros challenge avec tous les autres pays et son offre peut être vendue en Guinée et dans la sous-région »

Durant plus d’une demi-heure, le Responsable du projet ainsi que le contributeur technique ont tour à tour donné des informations sur les API (Application programming interface) puis expliqué les contours de l’organisation du challenge en Guinée aux journalistes et développeurs présents pour la circonstance.

Le Challenge Développeurs AMEA Orange 2015 est ouvert aux start-ups de Guinée, d’Égypte, de Tunisie, de Jordanie, de Côte d’Ivoire, du Sénégal, du Mali, du Niger, du Congo, de Guinée Bissau, du Cameroun et du Botswana.

Les candidatures pour le Challenge seront ouvertes du 3 août au 15 septembre 2015. Dix développeurs ou start-ups seront sélectionnées dans chaque pays pour participer au concours qui s’achèvera à la fin du mois d’octobre.

Orange mettra à disposition des candidats trois APIs (SMS, USSD et Direct Operator Billing) accessibles depuis une plateforme de test. Chacun des 13 pays participants choisira un projet gagnant et un grand vainqueur, qui recevra en novembre 2015 un prix de dix mille euros (10 000 €).

Pour ce qui concerne le Challenge en Guinée, les 3 meilleurs projets guinéens seront récompensés par l’opérateur Orange Guinée :

  • Le 1er prix : Un ordinateur portable de marque Apple (Mac Book Pro), un montant de 10.000.000 GNF.
  • Le 2e prix : une tablette et un montant de 5.000.000 GNF
  • Le 3e prix: un montant de 5.000.000 GNF

Une initiative saluée par le Ministre de l’Enseignement Technique, Albert Damantang Camara, qui a profité de l’occasion pour encourager les participants au concours afin de valoriser leurs talents. Il rappellera que : « En ce qui concerne votre responsabilité, c’est connu. La plupart des grands groupes industriels et même commerciaux ont cette responsabilité sociétale des entreprises qui les amènent à s’investir dans un domaine un peu plus large, un peu plus social que leur simple objectif commercial opérationnel ou industriel. Grâce à cette notion, beaucoup d’entreprises se sont intéressées à leur environnement et ont permis à certaines activités de la société à se développer. Pour les responsables publiques que nous sommes, lorsque les activités de cette responsabilité sociétale de cette entreprise rejoignent les objectifs du gouvernement, c’est toujours un plaisir d’être partie prenante de ses projets là. Celui qui est en train d’être mis en place, on sait qu’il permet de voir éclore des talents. Mais que cette éclosion corresponde également à une activité rémunératrice, Que ce projet fasse de vous des entrepreneurs, c’est une manière de rejoindre les objectifs du gouvernement »

Pour M. Ibrahima Diallo, un des développeurs présent lors de la conférence de presse : « c’est une très belle initiative d’Orange Guinée. On attendait ce genre d’opportunité depuis longtemps. En Guinée, les jeunes lorsqu’ils finissent d’étudier, ils ont du mal à exprimer leur talent. Ce genre d’opportunité est à saluer. Car cela nous permet d’exprimer notre talent et de compétir avec les jeunes des autres pays. Ce qui va améliorer notre niveau. Bravo à Orange Guinée».

La séance a pris fin par des séries de questions et réponses des journalistes et développeurs. Ces derniers, fortement mobilisés se sont résolument engagés à proposer des projets innovants et compétitifs aux  niveaux local et international.

Créé le Jeudi 23 juillet 2015 à 13:38