Enquête sur les tueries du 28 septembre 2009 : le Général Toto inculpé…

Tueries du 28 septembre

CONAKRY- L'ancien vice-président de la junte militaire qui a dirigé la Guinée entre  décembre 2008 et 2010, le Général Mamadouba Toto Camara, a été inculpé dans le dossier des massacres du 28 septembre 2009, a appris Africaguinee.com.

Son inculpation est intervenue, depuis quelques mois, sans qu’aucun bruit n’ait fuité. Seulement, voilà, dans un communiqué de la Fédération Internationale des liges des Droits de l’Homme (FIDH) sorti ce 10 juin, dont copie est parvenu à notre rédaction, un passage révèle que ce haut gradé de l’armée a été aussi inculpé dans le  cadre de l’enquête sur ce massacre qui a coûté la vie à 157 civils quelques mois plutôt.  

Ce communiqué de la FIDH, se félicite de l’inculpation d’un  autre officier supérieur du Bataillon Autonome de la Sécurité Présidentielle (BASP) dont l’identité n’a pour l’instant pas été divulguée.

 Voici l’extrait qui parle de l’inculpation du général Toto Camara :  « Cette nouvelle mise en cause, lit-on,  d'un élément des forces armées guinéennes intervient alors que l'enquête ouverte sur les crimes commis au stade à Conakry le 28 septembre et les jours suivants a connu des avancées significatives au cours des derniers mois, dont l'inculpation de l'ancien vice-président de la junte militaire alors au pouvoir, Mamadouba Toto Camara, et de plusieurs autres officiers de l'armée ».

Le  28 septembre 2009, un rassemblement de l’opposition a été réprimé dans le sang. Au moins 150 civils ont été tués par bérets rouges de  la grade présidentielle, une centaine de femme a été violée en plein jour, selon une enquête des nations-unies.

Africaguinee.com

 

Créé le Mercredi 10 juin 2015 à 18:53