Lutte contre le trafic de cocaïne : Des pays de l’Afrique de l’ouest s’organisent !

Société

CONAKRY-  Quels sont les moyens dont disposent la sous-région Ouest –Africaine dans la lutte contre les stupéfiants qui minent  cette partie du continent ? La plateforme intitulée, l’Appui à la Lutte contre le Trafic de Cocaïne en Afrique de l’Ouest  (ALCAO)  organise du mardi  02 au vendredi 04 Juin 2015 à Conakry un atelier régional  visant  à attirer  l’attention  sur la problématique  du trafic de cocaïne et de stupéfiants dans la région, a constaté sur place Africaguinee.com.

Destiné aux services de douanes, de la gendarmerie et de la justice,   Cet atelier qui a pour thème central ‘’ la livraison surveillée’’ regroupe cinq pays de la sous-région ouest Africaine dont  la Guinée, le Sénégal, la Mauritanie, la Guinée-Bissau et le Cap-Vert.  

Ce projet  accompagné par la France repose sur trois piliers essentiels qui sont : le renforcement  structurel du dispositif de lutte contre le trafic de cocaïne, le renforcement des capacités  des services spécialisés dans l’ensemble de la chaine pénale et enfin l’amélioration de la coopération régionale et internationale.

Pour le représentant de l’Ambassadeur de France en Guinée, Bertrand Cochery, que la perfection de ce travail repose sur des aspects plus opérationnels dans la sous-région en matière de coopération régionale et internationale. Selon lui  il a été décidé il y a quelques semaines au sein du comité de pilotage en partenariat avec les pays membres de ce projet ALCAO, d’effectuer un atelier spécifique sur la ‘’livraison surveillée’’.

‘’ En clair c’est d’ouvrir les frontières en accord avec les différents  Etats membres,   des  douanes, de gendarmerie et de police, de justice pour permettre  l’accomplissement d’interpellation en profondeur des réseaux  et de trafiquants.  La tâche qui vous incombe aujourd’hui,  est de procéder à une revue des différents  codes de réglementation  en vigueur de l’ensemble  des Etats, pour mettre en place une véritable coopération régionale opérationnelle qui pourra in-fine placer dans chaque pays des personnes ressources dans l’ensemble  des maillons de la chaine pénale’’ a expliqué le diplomate.

Dr Mahmoud Cissé, Ministre de la Sécurité et de la Protection, dans son intervention a mis l’accent  sur la nécessité  de l’union de tous les Etats membres de cette zone à ‘’resserrer’’ dans le combat contre le trafic de Cocaïne et de stupéfiants.

‘’ Dans l’ordre naturel des choses il y en a qui ont décidé de faire mal, il faut bien donc que les pouvoirs publics s’organisent comme nous sommes entrains de le faire pour agir contre ceux qui font mal. Il n’est pas besoin de rappeler qu’il est nécessaire de  lutter contre le trafic de drogue dans le monde surtout en Afrique et  particulièrement en Afrique de l’Ouest’’ a rappelé  le numéro du département de la Sécurité, qui a réitéré l’importance de la coopération dans la lutte contre ce fléau mondial.  

 

BAH Boubacar LOUDAH

Pour Africaguinee.com

Tel : (+224) 655 31 11 13

Créé le Mercredi 03 juin 2015 à 9:29