Un gendarme menace une journaliste d’Africaguinee.com : ‘’ je te poursuivrais si tu publies cette information…’’

Société
Une équipe de gendarmes devant le domicile privé du Ministre Marc Yombouno
Une équipe de gendarmes devant le domicile privé du Ministre Marc Yombouno

COYAH- Un haut gradé de la gendarmerie nationale posté au domicile privé du Ministre guinéen du Commerce, Marc Yombouno, a menacé une journaliste de notre rédaction qui ne faisait que son travail. Bah Aissatou, journaliste reporter au sein de notre rédaction, a essuyé la colère d’un gendarme qui serait le chef d’équipe des agents de sécurité postés au domicile du Ministre Marc Yombouno, suite à la colère des habitants de son quartier.

‘’ Je te préviens, si tu publies cette information je porterais plainte contre toi et je te poursuivrais...’’. Ce sont là les quelques mots lâchés par ce gendarme dont on ignore l’identité.

En effet, après avoir appris le mouvement de protestation des jeunes du quartier Sougueta, dans la préfecture de Coyah, notre reporter a jugé nécessaire de se rendre sur le terrain pour tenter de recouper les informations. Une fois sur les lieux, elle constate un important dispositif sécuritaire aux alentours du domicile privé du Ministre guinéen du commerce. Des jeunes de ce quartier avaient menacé de barricader toutes les issues menant au domicile du Ministre Marc Yombouno. Ils l’accusent « d’inertie »  dans la gestion des problèmes qui assaillent leur localité. Le manque d’eau et de courant, sans compter l’enclavement de leur quartier, sont autant de problèmes soulevés par les jeunes manifestants.

Le seul « crime » commis par notre journaliste est d’avoir voulu exercer librement sa profession. Aussi, voudrions-nous mettre à témoin l’opinion nationale et internationale sur les agissements de certains hommes en uniforme contre des journalistes dans l’exercice de leur profession. Notre rédaction se réserve du droit de poursuivre ce gendarme pour ces menaces à l’endroit de notre reporter.

Notre rédaction condamne avec la dernière énergie ces menaces de ce gendarme et réitère son soutien à Mademoiselle Aissatou Bah. Ces agissements d’un autre âge n’altèreront point notre volonté et notre engagement à fournir à nos lecteurs de partout dans le monde, des informations justes, crédibles et impartiales.

Mamadou Hassimiou Souaré
Directeur de Publication
d'Africaguinee.com

 

Créé le Lundi 01 juin 2015 à 13:03