Violences à Conakry: le train de banlieue bloqué à Cosa (Panique générale à l’intérieur)

violences à Conakry
Des passagers pris de panique descendent du train
Des passagers pris de panique descendent du train

CONAKRY-Le train de banlieue n’a pas pu arriver à destination ce mardi 14 avril 2015. Il a été sommé de rebrousser chemin vers Cosa par des jeunes manifestants, a appris Africaguinee.com.

Des milliers de citoyens ont été pris de panique dans le train  Conakry Express  qui fait la navette entre la haute banlieue et le centre ville de Kaloum.

Selon nos informations, le train Conakry Express avait pris départ comme d’habitude, à Kagbelen pour se rendre au petit bateau au centre ville. Après avoir dépassé Simbaya Gare, un groupe de jeunes a voulu s’attaquer à la locomotive. Elle s’est immobilisée quelques minutes à Cosa, avant de rebrousser chemin vers Simbaya Gare, a expliqué à notre rédaction un usager du train. 

Plusieurs passagers qui se rendaient à leur lieu travail ont été pris de panique à l’intérieur de l’engin. Un d’entre eux a témoigné au micro de notre reporter que cet incident est survenu à 8 heures GMT. Il explique que des jeunes  attendaient l'arrivée du train pour  lui lancer des projectiles. " Tout  le monde a eu peur à l’intérieur’’, a témoigné M. Diallo Mamadou.

Mais il y a plus de peur que de mal. Puisque le train a pu retourner sans incident. Seulement, plusieurs travailleurs n’ont pu rallier leur lieu de travail ce mardi.

Depuis hier  la ville de Conakry est théâtre de violence. Au moins un mort et dizaine de blessés enregistrés au cours d’une manifestation appelée par l’opposition, qui conteste le calendrier électoral et l’insécurité.

Bah Aissatou

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 655 31 11 14

Créé le Mardi 14 avril 2015 à 14:59