La maison centrale de Conakry délocalisée a Yorocoguiah à Dubréka

Société

CONAKRY- La cérémonie de présentation  du projet a eu lieu dans un réceptif  hôtelier de Kaloum à Conakry.

Présidée par la ministre de l’industrie  en présence du Ministre d’Etat chargé de la justice elle a enregistré la présence de plusieurs diplomates, magistrats et autres représentants d’institution de protection de droits de l’homme.

D’entrée de jeu, c’est Mr Marcel  Konomou Directeur National Adjoint des Infrastructures judiciaires qui  a présenté le projet de la maison centrale de Yerokoguia devant remplacée celle de Conakry.

La Maison Centrale de Yerokoguia à Dubréka est un complexe pénitencier de 39.839 m2 bâti qui vise la rééducation et la réinsertion sociale des personnes en conflit avec la loi. Cette maison centrale répond à un design de type international, respectant les droits humains et la haute sécurité, renfermant 10mini centres d’activités culturelles, sanitaires, sportives et productives pour la communauté carcérale.

Avec ses Dix modules le centre permet plusieurs classifications pénitentiaires (hommes, femmes, mineurs, etc…).

Il dispose des équipements comblant tous les besoins des prisonniers diminuant du coup leur envie d’être à l’extérieur.

Toute chose qui permet le control, la surveillance, l’administration et la réinsertion des  prisonniers.

La fonctionnalité de chaque zone est conforme à la typologie des personnes qui lui sont destinées. On peut noter  entre autre ; le module d’isolation pour 32 cellules, le module résidentiel pour femmes, mineurs et hommes adultes, les ateliers de formation renfermant les classes et ateliers proprement dits…

De son coté, le représentant des sociétés Sergio Investione et  consortiums Guinée Espagnole SA, a présenté les entreprises chargées d’exécuter le projet dont le financement est estimé à hauteur de 217.820.074.600 GNF entièrement financé par ces entreprises sous forme de partenariat Public  privé.

En retours Sergio Investione de droit et le consortium Guinéo Espagnol de droit guinéen obtiendront  l’emplacement actuel de la maison centrale de Conakry en bail emphytéotique  ou ils vont ériger un grand centre commercial.

Pour clôturer Monsieur le Ministre d’Etat chargé de la Justice a expliqué le schéma de la réforme de l’appareil judiciaire de la Guinée avec la mise en place  de la cours  constitutionnelle,  de la justice militaire et des autres institutions des droits judiciaires dans le respect stricte  des droits de l’Homme.

Pour maitre Cheick Sako, la nouvelle maison centrale répond aux normes Internationales respectant les droits Humains et créera forcement de l’emploi pour les jeunes.

La  pause de la première pierre de la nouvelle maison centrale aura lieu le 29 Avril prochain et la fin des travaux est prévue pour le mois de Juillet 2016.

 

Africaguinee.com

Créé le Samedi 11 avril 2015 à 10:11