Guinée : Vers les états généraux de la société civile…

Société

CONAKRY- Dans le cadre de la phase préliminaire du projet d’organisation des états généraux de la société civile, la plateforme Nationale des Citoyens Unis pour le Développement  (PCUD) et  des leaders  des structures faitières  des organisations de la société civile (OSC) et syndicale, ont procédé à la restitution des résultats  des différents ateliers d’informations et  de partage ce jeudi 26 mars 2015, a constaté Africaguinee.com.

A cette rencontre, il a été présentés des chiffres résultants  des ateliers d’information et de partage au niveau des familles d’acteurs (325  atelier de famille d’acteurs, 390 ateliers d’acteurs régionaux) de Conakry et régionaux. Selon un document fourni lors de cette entrevue avec les médias, ces différents ateliers d’informations et de partage se sont déroulés à Conakry, Kindia, Labé, Kankan et N’Zérékoré.

Pour Mohamed Chérif Diallo de la Génération pour l’Unité et la Relance de la Guinée (GURG) la genèse des états généraux est l’idée dont est partie l’Assemblée Générale  du PROJEG (Programme Concerté de Renforcement des Capacités des Organisations de la Société Civile et de la Jeunesse Guinéenne, ndlr) organisée à Kindia. C’est lors de cette rencontre que la PCUD  a lancé l’idée d’organiser les états généraux  afin d’assainir l’environnement de la société civile, pour qu’elle recouvre toute sa crédibilité et toute sa légitimité.

Selon le conférencier, Puisque l’idée a été donnée par la PCUD, l’opérationnalisation lui a été aussi confiée.

‘’ C’est alors qu’elle a initié une série d’activités  d’informations et de partage avec les séries  des familles d’acteurs et les acteurs régionaux pour recueillir le maximum d’adhésion, Par ailleurs, ces ateliers ont déjà suscité  l’adhésion  de 767 acteurs de la société civile sur l’étendue du territoire. En date du 26 Mars 2015, ces ateliers ont permis l’adhérence  de 52 autres organisations’’ démontre le représentant du GURG.

Dans ce document il est aussi indiqué que pour opérationnaliser  les préparatifs de ces états généraux au plan local, les points focaux ont été désignés ou élus par leurs pairs lors des ateliers régionaux. Ils se répartissent comme suit ,7  pour les régions de l’intérieur (membres du bureau de pilotage), 33 pour les préfectures et 10 pour les communes de Conakry.

Concernant les prochaines étapes de mise en œuvre des  états généraux de la société civile guinéenne, Donzo Youssouf Saran vice-président de la PCUD, Abdoulaye Calcaj Diallo de la CANEG (Convention des Acteurs Non Etatiques de la Guinée) ont déroulé  les points suivants.

La mise en place du comité de pilotage, des commissions de travail et autres organes éventuels (cellule technique, trésorerie, cellule administrative) ; la formation et la constitution des équipes d’animation des concertations préfectorales et régionales ; L’implication de la diaspora dans le processus d’organisation des Etats Généraux ; L’organisation  des concertations préfectorales et régionales et enfin la tenue des Assises nationales, à laquelle tient ces acteurs de la société civile guinéenne.

 

Un compte rendu de BAH Boubacar LOUDAH

Pour Africaguinee.com

Tel : (+224) 655 31 11 13

Créé le Jeudi 09 avril 2015 à 20:15