Ebola en Guinée: Vive émotion au CTE de Macenta suite à la mort d’un hygiéniste…

Epidémie d'Ebola

MACENTA- La mort d’un hygiéniste au centre de traitement Ebola de Macenta a provoqué une vive émotion au sein du personnel travaillant. Lamine Tolno qui était hygiéniste au CTE de Macenta est décédé ce samedi 20 décembre 2014, a appris Africaguinee.com.

L’émoi était à son comble au CTE de Macenta suite au décès de ce jeune combattant d’Ebola. Les travailleurs qui le côtoyaient tous les jours ont appris avec beaucoup de peine la « triste »nouvelle. Et, aujourd’hui la plus grande interrogation au sein du centre, c’est de savoir comment Lamine Tolno a été infecté.  

‘’ Le souci qu’on a est de savoir comment Lamine s’est infecté et où il s’est infecté’’, s’interroge ce volontaire qui a témoigné sous le couvert de l’anonymat. Il dit avoir travaillé avec le jeune dispparu depuis février dernier.

‘’Tout le monde pleure, le CTE pleure. On a vraiment le cœur qui est chaud’’, témoigne l’hygiéniste le cœur serré.

On a perdu un de nos braves travailleurs…

Lamine Tolno n’était pas qu’un simple travailleur. Il était aussi très ouvert en vers ses collègues.

 ‘’On a perdu un de nos braves travailleurs qui a longtemps servi avec nous. Lamine Tolno n’avait pas de problème. Il travaillait à cœur ouvert. Le groupe médical a fait son devoir,  tout ce qu’il pouvait faire, il l’a fait, mais la mort est inévitable, son jour était arrivé, il fallait qu’il parte’’, souligne Soumaoro Nfaly, qui prie en même temps pour son ami.

On doit toujours continuer à lutter contre Ebola comme le faisait notre ami…

‘’Que  Dieu nous donne la force de lutter véritablement contre cette maladie. Puisqu’on doit toujours continuer à attacher la ceinture pour lutter contre cette maladie comme le faisait notre collègue’’, formule cet autre combattant du virus mortel qui continue d’endeuiller des familles en Guinée.

‘’Nous sommes en deuil. Tout le CTE est touché, mais nous demandons  à tout le personnel du centre de se protéger pour lutter contre Ebola’’, renchérit le collègue de Nfaly sous couvert de l’anonymat.

 

Diallo Boubacar 1

Envoyé spécial d'Africaguinee.com

Tel: (00224) 655 31 11 12

Créé le Lundi 22 décembre 2014 à 9:44