Conakry Terminal : Les grutiers ont réalisé 1414 mouvements en 37 heures pour décharger un navire

Annonce
Travailleurs de Conakry Terminal
Travailleurs de Conakry Terminal

Les grutiers de Conakry Terminal viennent d’effectuer 1414  mouvements en seulement 37 heures pour décharger complètement le navire Kollmar.  

Du 6 au 8 octobre 2014, les  grutiers de Conakry Terminal ont accompli un travail remarquable, en faisant 1414 mouvements en 37 heures pour décharger le navire Kollmar de la compagnie MSC, soit à peu près une cadence de 38 mouvements par heure. L’équipe des grutiers dirigée par Don laye a fait preuve de dynamisme et d’engagement en réalisant cette cadence remarquable et d’avoir cette productivité malgré les conditions climatiques défavorables.

À l’accostage de ce navire transportant des milliers de conteneurs le 6 octobre, les estimations en temps nécessaire pour les opérations de déchargement étaient de 40 heures. Mais le courage, et l’engagement des 12 grutiers ont permis de réaliser ce travail en 2 220 minutes, soit 3 heures gagnées sur les prévisions.

« Nous sommes employés par une entreprise qui nous a mis dans les conditions optimales de travail, donc il est normal que nous donnions aussi le meilleur de nous-mêmes pour le progrès de cette entreprise. Tout ce que nous pouvons faire comme acte de reconnaissance envers elle, c’est de prendre le travail au sérieux», affirme Don laye, chef d’équipe des grutiers.

Il est à signaler que ce n’est pas la première fois que cette équipe réalise de telles performances. Les grutiers de Conakry Terminal sont parmi les meilleurs de tous les terminaux africains du groupe Bolloré.

« La productivité fournie ne doit en aucun cas faire oublier les règles de sécurité et la préservation du matériel», nous explique Arnaud JOBARD, Directeur d’exploitation du Terminal, ajoutant, que « ces résultats ne sauraient être obtenus sans le support logistique proactif au sol assuré par les équipes opération et planification ainsi que l’assistance continuelle des services techniques chargés des grues.

Chacun est conscient que l’objectif est de faire du port autonome de Conakry un des ports les plus compétitifs de la sous-région. La qualité de travail obtenue a été acquise grâce à un plan de formation bien ficelé par le département des ressources humaines de Conakry Terminal, qui, avec l’arrivée de deux nouveaux portiques de quai fin 2015, amènera à intensifier ces formations.

 Avec les nouveaux challenges qui attendent le groupe français, il faudra maintenir la qualité de la prestation de service actuellement fournie aux armateurs sur les bases de ses valeurs qui sont, le sens entrepreneurial, la recherche de l’excellence, l’intégrité et la loyauté, et pour conclure, l’humilité et la compréhension de l’environnement de travail.

Bravo aux grutiers ! Un exemple d’engagement à suivre.

 

Créé le Vendredi 24 octobre 2014 à 14:18