Gouvernance en Guinée : Vers une plus grande implication de la diaspora dans la vie de la nation…

Diaspora guinéenne
Ministre des guinéens de l'étranger, Sanoussy Bantama Sow
Ministre des guinéens de l'étranger, Sanoussy Bantama Sow

BOKE- Les rideaux sont tombés ce samedi 13 septembre 2014,  sur les travaux de la retraite de Boké , organisée par le département délégué des Guinéens de l’Etranger qui avait pour but de mieux se préparer dans l’exécution de la feuille de route qui lui a été assigné par le président de la république, a constaté sur place Africaguinee.com.

Sous le thème ‘’La problématique d’une bonne gestion de la diaspora guinéenne et son implication dans le développement national’’, cette rencontre de Boké a connu la participation de 46 délégués composés des cadres du département des guinéens de l’étranger, de représentants de la diaspora, ainsi que des partenaires au développement.

Durant cette retraite de trois jours, le ministre Bantama Sow, et ses cadres  ont abordé plusieurs  thèmes,  pour  permettre à la diaspora de s’investir dans le développement de la société en termes d’infrastructures, d’investissements dans tous les domaines.

Selon le ministre la retraite de Boké a permis d’identifier les actions principales à réaliser à court et à moyens termes.

Parmi  ces actions le chef de département a parlé de ‘’l’organisation d’un forum devant aboutir à la mise en place du Haut conseil des Guinéens de l’Etranger, la poursuite des travaux de recensement des Guinéens de l’Etranger, et surtout de l’application de tous les accords, conventions ratifiés par la Guinée  dans le cadre de partenariat bi et multilatéral, en matière de gestion des flux migratoires’’ indique Sanoussi Bantama Sow.

Boubacar Diallo directeur des Affaires sociales et culturelles, issu de la diaspora Guinéenne souligne : ‘’Nous avons un grand espoir après cette retraite. Nous  avons revu à mi-parcours tous les problèmes du département et avions fait de nouvelles propositions. Nous comptons arriver  à l’atteinte de nos objectifs par l’application de nos recommandations. Personnellement je viens de l’étranger  et j’ai beaucoup  appris après cette retraite qui nous a permis de nous concerter  et aligner les objectifs du département sur la feuille de route que le gouvernement  a assignée à notre chef de département  ’’ montre –t-il.

De son côté le doyen Moussa Sidibé ancien directeur à ce département et désormais  consultant,  explique la nécessité pour ce ministère de sortir de l’ornière  afin de s’affirmer sur l’échiquier national et international.

‘’ C’est un département jeune qui cherche à se lancer, et à être reconnu sur la place. Il fallait une retraite  pour recenser  toutes les difficultés et  de proposer des solutions pour  redynamiser  le département. Au vu des résultats je crois que cette retraite  a atteint ses objectifs’’ dit-il.

Au terme de cette retraite,  des recommandations ont été  présentées au gouvernement et au Ministère délégué des Guinéens de l’étranger, pour une bonne implication de la diaspora guinéenne au développement de ce pays. De ses recommandations adressées  au gouvernement et au ministère nous pouvons retenir entre autres :

Au niveau du Gouvernement, le renforcement de la volonté politique du Gouvernement en vue d’une meilleure visibilité du Ministère chargée de la gestion de la diaspora, le rehaussement du statut actuel du Ministère Délégué des Guinéens de l’Etranger en ministère plein. La signature des projets de décrets portant sur la création et le fonctionnement du Fonds d’Appui aux Investissements et à  la Réinsertion des Guinéens de l’Etranger et sur celle du Haut Conseil des Guinéens de l’Etranger, l’allocation de ressources humaines, financières et matérielles suffisantes permettant au Ministère d’accomplir efficacement sa mission, l’allègement de la procédure de décaissement des fonds alloués au département

 Au niveau du Ministère, il a été question de la mise en œuvre des différentes recommandations issues de la retraite, de l’Adoption d’une attitude offensive dans l’exécution de sa mission, l’instauration d’un climat de transparence et de synergie dans la gestion des ressources humaines financières et matérielles ,l’ameublement du Cadre organique et le renforcement des capacités des cadres, l’installation des différents services du Département dans une infrastructure unique et opérationnelle ,l’amélioration  des outils et stratégies de communication du Département ,l’ouverture effective du guichet d’accueil des Guinéens de l’Etranger à l’aéroport de Gbessia-Conakry et aux frontières maritimes et terrestres , la participation effective du Département aux réunions des Grandes Commissions mixtes de Coopération dans le cadre du suivi des Accords et Conventions bilatéraux et multilatéraux ,le lancement du Programme « Guinéens du Monde, la facilitation de la signature d’accords avec les sociétés immobilières nationales et internationales pour la réalisation des projets de construction de logement pour les Guinéens de l’Etranger ,la désignation de cadres du Ministère Délégué des Guinéens de l’Etranger dans les missions diplomatiques et consulaires chargés des questions de la communauté guinéenne dans les différents pays d’accueil. Et enfin la proposition d’un projet de Loi relatif à l’élection par les Guinéens de l’Etranger de leurs députés à l’Assemblée Nationale.

 

Un compte rendu de Bah Boubacar Loudah

Pour Africaguinee.com

(+224) 655 31 11 13

 

 

 

 

 

Créé le Dimanche 14 septembre 2014 à 22:41