Trafic de faux papiers : 100 personnes arrêtées à travers l'Europe

Immigration

Une opération à l'échelle européenne. Cent personnes ont été interpellées mardi dans plusieurs pays européens pour démanteler un réseau de production de faux documents d'identité destinés au crime organisé d'Europe de l'est. Europol, l'agence européenne en charge de la collaboration intergouvernementale de lutte contre la criminalité se félicite d'un «coup majeur porté au crime organisé mobile».

SUR LE MÊME SUJET

Yvelines : les trafiquants de titres de séjour devant le tribunal Val-de-Marne: de vrais faux papiers pour 10 000 EUR

 

49 personnes ont été interpellées en Espagne, 28 en France, 10 en Suède, 6 en Grèce, 4 en Allemagne et une en Autriche, au Portugal et en Roumanie, mobilisant 950 représentants des forces de l'ordre. Au cours des perquisitions, 57 documents d'identité contrefaits ont été saisis, ainsi que des armes à feu, de l'argent liquide, un véhicule volé, des cigarettes contrefaites, des bijoux, des drogues et des montres.

Facturés entre 250 et 1 500 euros

Les faux documents d'identité permettaient à des centaines de criminels à travers l'Europe de «régulariser leurs séjours dans l'UE, bénéficier d'aides sociales et commettre d'autres offenses allant des vols aux cambriolages en passant par des extorsions et crimes violents». Les contrefaçons étaient facturées entre 250 et 1 500 euros à leurs acquéreurs avant d'être transmises par courrier ou par coursier. Jusqu'en avril 2014, au moins 300 paquets auraient été envoyés à travers l'Europe.

L'opération n'a toutefois pas permis d'arrêter les deux suspects principaux, soupçonnés de produire les contrefaçons. Ils ont été identifiés et des mandats d'arrêt européens ont été émis à leur encontre.

LeParisien.fr

Créé le Mercredi 10 septembre 2014 à 18:10