Palais Sékhoutouréya : Un Journaliste se fait violemment tabasser par un gendarme…

Facebook icon Twitter icon
Société
Palais Sékoutoureya
Palais Sékoutoureya

CONAKRY- Un Journaliste-reporter a été pris à partie par un margis-chef gendarme dénommé Abdoulaye Diallo, ce jeudi 4 septembre 2014, à la devanture du Palais Sékhoutouréyah. Ce confrère qui couvrait une manifestation pacifique d’anciens clients d’une banque locale tombée en faillite, a eu la malchance de croiser un gendarme « zélé » qui lui a infligé deux pairs de gifle, a appris Africaguinee.com.

 David Tchopnn Bangoura, qui travaille pour la Radio Lynx Fm, explique au micro de notre reporter les circonstances de sa  mésaventure. Il dit qu’il n’exclue pas de porter plainte contre le gendarme.

Explications…

’J’étais parti pour couvrir une manifestation pacifique des clients d’une banque locale tombée en faillite. Arrivée à la devanture du Palais Sékhoutouréya, il y avait un blocus. Les gendarmes qui étaient sur place, ont dit aux manifestants qu’ils ne pouvaient plus passer le Check-point. J’étais donc là, arrêté à côté, pour voir la suite quand deux gendarmes sont venus vers moi. L’un m’a demandé de quitter.  Je lui ai répondu que je suis Journaliste et que j’étais là pour couvrir la manifestation pour bien pouvoir restituer. Lui, il m’a laissé, il est parti.

Le second quand il est venu, il m’a intimé de quitter. Je lui ai répondu de la même façon que le premier venu.  Il a insisté, je lui ai si je quitte, je ne pourrais faire voir ce qui se passe. Je n’ai même pas achevé ma phrase quand il est venu me donner une gifle au visage. Surpris, je lui ai demandé pourquoi, mais il insistait toujours. Il m’a giflé une seconde fois. C’est en ce moment que mes confrères qui étaient à côté sont venus aussi pour intervenir en ma faveur. Ses collègues qui nous  observaient sont venus nous séparer. Il y avait un commandant et un capitaine qui étaient dans le groupe qui sont venus me demander pardon (...) Je compte porter plainte contre le gendarme’’,  a expliqué le confrère.

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel: (00224) 655 31 11 12

Créé le Jeudi 04 septembre 2014 à 18:55

Facebook icon
Twitter icon
Google icon