Kôrô Alpha chez Obama : la folie des grandeurs…

Facebook icon Twitter icon
Présidence

Ce lundi 4 août,  50 chefs d’Etats et gouvernements africains vont se réunir (comme des élèves sages) pour écouter le cousin yankee Obama à Washington pour un sommet inédit. Pour rassurer ses compatriotes, Obama a promis que les délégués africains (dont Kôrô Alpha) venant des pays à risques seront soumis à un test de dépistage d’ébola. Devenu indésirable, Kôrô Alpha s’est entêté malgré tout  à participer à cette messe qui n’augure rien de bon pour l’image de son pays. Alors que la Guinée s’enlise avec ébola (comme ses deux pauvres voisins du Libéria et de la Sierra-Léone dont les chefs d’Etat ont annulé leur voyage pour Washington), Kôrô Alpha avait-il besoin de ce voyage de prestige à Washington?Déjà reçu en juillet 2011 par le président Obama, Kôrô Alpha a sans doute mal choisi son timing cette semaine, pour  s’afficher parmi les « grands » de ce monde. Hélas, la mort prématurée des 34 jeunes lors d’une bousculade à Taouyah la semaine dernière, n’aura pas suffi non plus à faire changer d’avis Kôrô Alpha, le « président de tous les guinéens » ! Cette folie des grandeurs du Mansa (chef) Sékhoutouréyah trahit pourtant une personnalité complexe et égocentrique de Kôrô Alpha dont voici quelques symptômes…

Primo, depuis son arrivée au pouvoir en 2010, Kôrô Alpha n’a qu’une seule obsession : s’afficher auprès des « grands de ce monde ». Cette course vers la gloire personnelle du Mansa  de Sékhoutouréyah traduit son indifférence envers ses pauvres (et misérables) compatriotes. Ainsi pour retrouver le sourire, c’est dans les grands hôtels, le luxe  et les accolades (hypocrites) avec les puissants (chefs d’Etats ou hommes d’affaires)  que Kôrô Alpha se sent à l’aise. Certes la diplomatie guinéenne a repris un coup de jeune sur la scène internationale, mais Kôrô Alpha a toujours choisi son camp : celui des puissants au détriment de ses pauvres compatriotes !Cette soif de « gloire » de Kôrô Alpha est aussi répugnante que la majorité de ses compatriotes (qui l’ont « élu »)n’ont jamais goûté aux bénéfices de ses nombreuses promesses de « changement ». Pour briller, Kôrô Alpha a besoin de donner des leçons sur les plateaux télés ou podiums internationaux. Ah si les Guinéens savaient !

Secundo, il suffit d’écouter (ou lire) les discours de Kôrô Alpha pour détecter un signe chronique : l’égocentrisme à l’extrême du Mansa. Le « Je » est au centre de tous ses discours et l’esprit d’équipe d’un gouvernement au service des Guinéens est royalement ignoré par le Kôrô Alpha. Interrogé récemment par nos confrères de TV5Monde sur la gestion des mines guinéennes, Kôrô Alpha a confondu la Guinée et sa personne : « (…)J’ai récupéré Simandou 1 et 2, vous savez tous ce que cela m’a coûté. J’ai fait un code minier que tout le monde trouve révolutionnaire (Ah bon???). Dans tous les contrats (miniers), j’ai 15 % d’actions gratuites non distribuées(…). » . Quand on demande les résultats de ses quatre années de gouvernance, Kôrô Alpha a une réponse imparable :  “La Guinée ne peut pas être le Danemark en trois ans. Au lieu de comparer la Guinée au Danemark, on devrait d’abord chercher à savoir où on était durant ces cinquante dernières années“ ! A quelques exceptions près, voilà la méthode de gouvernance  de Kôrô Alpha où le pouvoir est centralisé à l’extrême. Comme pour dire que « l’Etat, c’est moi ! » Tans pis pour les aigris!Ah si les Guinéens savaient !

Tertio, le caractère impulsif de Kôrô Alpha n’augure rien de bon car très souvent le Mansa  de Sékhoutouréyah (qui connaît tout) semble allergique à la moindre contradiction. Tenez, quelques heures après le drame de Rogbané où 34 jeunes avaient péris lors d’une bousculade, Kôrô Alpha a ordonné…..la destruction systématique de la plage  de Rogbané avant de décider la fermeture de toutes les plages de Conakry ! Conséquence de la colère présidentielle, les pauvres vendeurs (qui n’ont rien à voir avec la tragédie) ont tout perdu. C'est "un investissement de plus de 15 ans (qui part) en fumée", a affirmé à l'AFP entre deux sanglots Aminata Camara, qui gérait une petite boutique alimentaire sur ce site habituellement fréquenté, dans la commune de Ratoma (banlieue nord de Conakry).Certes un deuil national d’une semaine a été décrété, des prières ont été faites,  le chef de quartier de Taouyah a été limogé et le Directeur de l’agence guinéenne de spectacles a été suspendu; mais ces mesures superficielles sont loin de résoudre le problème de fond : celui de  la mauvaise gestion des plages de Conakry et le manque de lieux de loisirs pour les jeunes ! Ah si les Guinéens savaient !

En définitive,  Kôrô Alpha sera présent sur la photo officielle entre Obama et ses homologues africains, mais la Guinée a perdu ! A côté de l’humiliation d’un test contre le virus ébola dont il sera soumis, Kôrô Alpha a vendu le peu de crédits dont il jouissait après son arrivée au pouvoir en tant que « premier président démocratiquement élu de la Guinée ». Les vainqueurs, ce sont les présidents du Libéria et de Sierra-Léone dont l’absence pour des raisons d’Etat sera  salué  à sa juste valeur par Obama et les occidentaux. D'ailleurs, à Washington, le virus d'ébola sera dans les esprtis avant le Business même si Obama veut renforcer l'offensive américaine en Afrique face à la concurrence chinoise sur le continent.Difficile donc d'imaginer les retombées (économiques) pour la Guinée de ce voyage de Kôrô Alpha! Soucieux de « rentrer dans l’histoire », Kôrô Alpha n’a pas voulu rater ce dernier rendez-vous avec le cousin Obama avant la présidentielle de 2015 en Guinée; tan pis si les guinéens ne sont pas contents ! Sous nos cieux, c’est en cas de malheur  qu’on découvre le vrai visage de chacun, kaaa ? Tiens, parlant de malheur, depuis le drame de Rogbané, d’autres "vautours de la république" ont commencé leur chant macabre : nos opposants-opposés qui se succèdent pour « condamner » et présenter leurs « condoléances hypocrites » aux familles des victimes. Espérons qu’en 2015, les guinéens n’auront pas à choisir entre bonnet-blanc et blanc-bonnet parmi nos (faux) politiciens. Mais ceci est une autre histoire. A la semaine prochaine.

Amadou Diallo
Pour Africaguinee.com
damadou13@yahoo.fr

Créé le Lundi 04 août 2014 à 12:03

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Nous vous proposons aussi