.

Jeunesse guinéenne : Comment le FONIJ est entrain d’aider la couche juvénile…

Facebook icon Twitter icon
Société

CONAKRY- La Guinée était à l’honneur en ce début du mois de juin 2014 du côté de Niamey. Sékou Pimpon Condé, coordinateur national du fonds national d’insertion des jeunes (FONIJ) a été élu vice-président du réseau international des encadreurs nationaux dans l’espace francophone au niveau mondial, a appris Africaguinee.com.

Cette rencontre qui s’est déroulée du 3 au 13 juin dernier a été présidée par le conseiller spécial d’Abdou Diouf, président de la Francophonie, ainsi que par le premier ministre nigérien. Chaque participant à ce rendez-vous est chargé de promouvoir l’entreprenariat des jeunes dans son pays.

Le FONIJ qui est financé par l’Etat et les partenaires au développement, a pour objectif l’insertion socioprofessionnelle des jeunes de Guinée (âge variant entre et 35 ans).

Chaque année, cette structure qui relève du ministère de la jeunesse, mais ayant une autonomie totale avec un conseil d’administration, organise le recrutement des jeunes devant bénéficier de son appui et de son accompagnement.

Actuellement 500 jeunes suivent des formations dans l’apprentissage des métiers comme la maçonnerie, la plomberie, la mécanique, etc…

Le Fonds national d’insertion des jeunes a déjà eu à accompagner 2000 jeunes en leur donnant la possibilité d’avoir un métier. Ces jeunes devant bénéficier de l’accompagnement du FONIJ sont choisis en tenant compte d’un certain nombre de critères dont la moralité.

 

SOUARE Mamadou Hassimiou

Pour Africaguinee.com

Tél. : (+224) 655 31 11 11

Créé le Vendredi 27 juin 2014 à 9:25

Facebook icon
Twitter icon
Google icon