Alpha Condé à Genève : les dessous d’un dîner privé organisé dans un palace…

Facebook icon Twitter icon
Enquête

GENEVE-A qui profite la visite du président de la République à Genève ?La participation mardi soir du président guinéen Alpha Condé à un dîner dans un palace de Genève suscite des interrogations. Ce dîner organisé à  l'Hôtel des Bergues  où est également logée une partie de la délégation présidentielle, dont le Président Alpha Condé ; a connu une intervention remarquée de l’ancien chef de la diplomatie française, Bernard Kouchner. Si rien a filtré de ce dîner qui serait  organisé par Kouchner  et les membres du cercle diplomatique de Genève, on sait  d’après nos sources, que Kouchner se serait présenté comme  un bon « samaritain »  au service de son « frère jumeau Alpha Condé pour aider un « triste pays africain «  dont il se fait le devoir de tenir la main.

Selon une source présente à ce dîner, le président Alpha Condé a profité de cette tribune pour égrainer son long combat politique, son emprisonnement par le président Lansana Conté et surtout de son élection en 2010 entant que « premier président démocratiquement élu de la Guinée ». Le président Condé aurait également abordé les questions du projet minier de Simandou, de son bilan (dont entre autres la construction d’un centre de santé à Conakry, offert par Bernard Kouchner ) et finalement de ses ambitions pour la Guinée.

A ce rendez-vous mondain,  des interrogations émergent cependant sur les vraies raisons de  la visite du président Condé à Genève. En l’occurrence, il ne s’agit  ni :

  • ni d'une  visite d'affaire
     
  • ni d'une visite officielle
     
  • ni d'une visite diplomatique.

D’ailleurs l’ambassade de Guinée en Suisse a été prise de cours par cette visite et le président Alpha Condé aurait refusé :

  • Toute rencontre avec la communauté guinéenne en Suisse qui désirait pourtant rencontrer leur président
     
  • Aucune rencontre officielle avec les autorités helvétiques

Au fond cette cette visite du président Condé à Genève profite –t-elle :

  • A la visibilité et à l'image du président Alpha Condé (tout à fait légitime)?
     
  • A la Guinée et aux guinéens dans le cadre des contrats miniers (tout à fait légitime)?
     
  • A Bernard Kouchner, voulant se donner une certaine virginité diplomatique ?

La vraisemblance de cette dernière hypothèse,  nous amène à poser une toute dernière : Beny Steinmetz et Bernard Kouchner n'ont ils pas le même « amour pour la Guinée ».

Affaire à suivre…

Abdoul Ghoudoussy Baldé

Chef du Bureau d’Africaguinee.com

Genève-Suisse

ghoudoussi@yahoo.fr

 

 

Créé le Jeudi 01 mai 2014 à 22:33

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Nous vous proposons aussi