Coyah: Des citoyens victimes de déguerpissement dans la désillusion…

Déguerpissement

COYAH- L'annonce faite par les autorités guinéennes de dédommager les citoyens victimes de déguerpissement dans le cadre de la réhabilitation de l’emprise de l’axe Coyah-KM 36-Kountia et Dapomba, tarde à se concrétiser. Une situation qui inquiète ces citoyens qui n’ont plus que leurs yeux pour ‘’pleurer’’,  a constaté sur place africaguinee.com. 

L’extension de la route Coyah-Dapomba, a occasionné la destruction de plusieurs maisons d’habitation qui jonchaient l’axe. De nombreuses familles sont aujourd’hui sans abri. Elles n’attendent que  le dédommagement promis par le gouvernement pour chercher de nouvelles habitations. Partagées entre  nuée de poussière et désillusion, ces familles se demandent à quel saint  se vouer.

 Interrogé sur place par notre reporter, plusieurs victimes ont  confié à notre reporter que leur  indemnité tarde à venir, alors qu’ils sont actuellement sans abris.

C’est le cas de ce notable, Mohamed Sacko habitant au quartier Kountia qui depuis 50 ans   vit  en ces lieux. Ouvrier  de son état et père de famille, il a exprimé ses inquiétudes après avoir perdu son habitation.

« on a détruit  ma maison  et deux boutiques. Mais jusqu’à maintenant, je n’ai pas vu la fumée ni le feu du dédommagement annoncé. Pourtant,  le gouvernement a dit  qu’ils vont nous indemniser. On souffre. Je n’ai pas d’argent pour aller ailleurs’’, se lamente-t-il, rajoutant que ‘’nous demandons au gouvernement de nous venir en aide. Les autorités locales sont venues  nous recenser en nous rassurant qu’ils vont nous rembourser mais à quand ? », s’interroge M. Sacko.

Plus loin, au KM 36, on constate une partie d’un bâtiment  cassé avec sa cour.  ‘’ On n’a rien remboursé. Nous ici, nous respirons difficilement  de l’air pur, à cause de la poussière et nos habits sont tout le temps sales avec cette nuage de poussière’’, a dénoncé notre interlocuteur  qui a requis l’anonymat.

Il y a quelques semaines le premier ministre, Mohamed Said Fofana qui s’est rendu sur les lieux avait rassuré les victimes. Il a promis  un montant de  51 milliards de francs guinéens pour indemniser les victimes.

Ce projet  de construction de la deux fois deux voies à  Coyah a démarré il y a environs 5 mois. La  réalisation de ces travaux ont été   confié à une société brésilienne ’’ 0 A S’’ qui  s’occupe  de l’axe  Dabompa-KM 36. Et l’entreprise chinoise  la route KM 36-Coyah.

BAH Aissatou

Pour africaguinee.com

Tél : (+224) 664  93 46 23

Créé le Jeudi 03 avril 2014 à 22:28