Souvenir: Siradiou Diallo, dix ans déjà...

Facebook icon Twitter icon
Souvenir

CONAKRY-Il y a dix ans, la Guiinée et l'Afrique perdaient l'un de ses plus illustres fils.  Loin de sa Guinée natale, Siradiou Diallo est décédé prématurément le 14 mars 2004 à l'âge de 67 ans dans un hôpital parisien. Dix ans après sa disparition, les Guinéens se souviennent de cet homme politique  modéré qui avait participé à l'instauration du multipartisme en Guinée.

Siradiou Diallo, c'était d'abord une plume fertile du journalisme. Très connu pour ses écrits dans le magazine Jeune Afrique où il écrivait depuis 1970, Siradiou Diallo a longtemps combattu le régime du premier président guinéen Ahmed Sékou Touré qui l'avait condamné à mort par contumace pour sa participation supposée à l'agression du 22 novembre 1970 contre la Guinée. Après la mort de Sékou Touré en 1984, Siradiou Diallo avait décidé de se lancer en politique en 1992 en créant sa formation politique, le parti pour le renouveau et le progrès (PRP). En 1993, il avait participé au premier scrutin présidentiel de la Guinée remporté par le défunt président Lansana Conté.

Avec ses pairs de l'opposition dont Alpha Condé (actuel président guinéen), Jean-Marie Doré (Union pour le progrès de la Guinée ) et Bah Mamadou de l'Union nationale pour la république (UNR), Siradiou Diallo avait longtemps combattu pour l'instauration d'une véritable démocratie en Guinée. Il avait participé également aux élections présidentielles de 1998 et aux législatives de 2002.

C'est autour de l'Union pour le progrès et le renouveau (qui a remplacé le PRP) que Siradiou Diallo avait laissé son héritage politique.

Originaire de la ville de Labé, c'est  au Mausolée des fondateurs et érudits de Labé que repose à jamais Siradiou Diallo  à côté de l'illustre Karamoko Alpha Mô Labé.

Repose en paix Siradiou!

Mamadou K. Souaré

Pour Africaguinee.com

 
Créé le Vendredi 14 mars 2014 à 13:54

Facebook icon
Twitter icon
Google icon