Great Black Music: du 11 mars au 24 août 2014

Facebook icon Twitter icon
Culture

Michael Jackson, Cesaria Evora, Marvin Gaye, Billie Holiday, Fela Anikulapo Kuti, Aretha Franklin, Bob Marley, Myriam Makeba, Oum Kalsoum… Ces artistes américains et africains ont marqué l'histoire des musiques populaires au xxe siècle. Ils font aujourd'hui partie d'un patrimoine commun, bien au-delà des pays ou des communautés locales qui les ont vu naître.

Du fleuve Congo à Congo Square, de la jungle de Harlem au bitume de Lagos, de l'île de Gorée aux rivages des Caraïbes en passant par certains quartiers de Londres et de Paris, groove sons, et mélopées ont peu à peu pris corps et âmes pour donner un sens à l'expression de « musique » noire.

Pourtant, des musiques traditionnelles africaines jusqu'au concept de great black music théorisé par l'Art Ensemble of Chicago dans les années 1960, l'unité des musiques noires tient sans doute davantage de la construction sociale que du déploiement d'une même et unique tradition.

En effet, si les musiques de la diaspora noire doivent bien quelque chose au continent africain, ce sont elles qui, depuis l'Amérique, « inventent » le concept de musique noire. Dès lors, la musique sera le ferment d'une identité commune, panafricaine, qui depuis deux siècles se déploie et se féconde elle-même en de multiples aller et retour de part et d'autre de l'océan Atlantique.

Pour plus d'informations, consulter la page web de Great Black Music

Créé le Samedi 08 mars 2014 à 16:57

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Nous vous proposons aussi