Société : Les banques et assurances menacent de passer à la vitesse supérieure…

 

Après le débrayage ce mardi des banques et assurances privées, la Fédération Syndicale Autonome des Banques et Assurances de Guinée (FESABAG) envisage de passer à la vitesse supérieure en projetant une grève générale et illimitée, a appris africaguinee.com.
 
 ‘’Nous avons fait le débrayage de 8 heures à midi (dans la journée du mardi, ndlr). Nous allons continuer, dans 24 heures nous allons déposer le préavis de grève générale et illimitée jusqu'à l’aboutissement de nos revendications légitimes’’,  a indiqué le secrétaire générale de la FESABAG, Abdoulaye sow, selon qui c’est une manière pour eux de  soutenir  l’entreprise ‘’Pride Finance Guinée’’.
 
Selon lui, ce débrayage est une manière d’attirer l’attention des autorités nationales et particulièrement la banque centrale pour prendre des mesures, permettant de sauver cette entreprise à temps.
Parlant des raisons de cette revendication,  M. Sow explique : ‘’Il y a non seulement les huit mois  de salaires, mais l’entreprise est presqu’en faillite  par la mauvaise gestion. Et le comportement inacceptable de l’autorité qui n’a pas voulu prendre des dispositions à temps’’, dénonce-t-il.
 
Puis de rajouter qu’ ‘’aujourd’hui cette institution de micro-finance qui  bat de l’aile va dans le  sens de la fermeture. Alors nous syndicats nous n’allons pas nous asseoir pour que nos structures ferment  une à une’’, a déclaré d’un ton ferme le secrétaire général de la FESABAG.
 
Ainsi, les syndicats  entendent  protéger non seulement les clients bénéficiaires des crédits, mais l’institution et son contenu qui a 103 employés, a-t-il conclu. 
Affaire à suivre !
 
[BAH Aissatou 
Pour Africaguinee.com 
Tél : (+224) 664 93 46 23]       
       
 
Créé le Mercredi 06 novembre 2013 à 10:41