Santé: des fesses charnues, un signe d'intelligence

 

Les femmes aux derrières proéminents auraient un cerveau plus développé et seraient moins atteinte que les autres par certaines maladies chroniques, selon l'université d'Oxford. 
 
Les filles avec un fessier proéminent ont tendance à avoir un excès d'acides gras oméga 3, qui serait favorable au développement de la cervelle, indique une étude de l'université anglaise d'Oxford.
 
Les graisses spécifiques contenues dans cette partie du corps auraient, en outre, d'autres effets bénéfiques sur leurs porteuses. Les chercheurs auraient, notamment, observé des niveaux inférieurs de cholestérol chez sujets, mais encore une un développement du diabète limité.
 
Finalement, les scientifiques affirment que les enfants nés de dames avec des hanches proéminentes auraient un cerveau mieux développé. 
 
 Source: l'essentielonline
Créé le Dimanche 03 novembre 2013 à 14:15