Mines : La SAG re-certifiée au titre du Code International de Gestion du Cyanure

Anglogold Ashanti est heureuse d’annoncer que sa filiale, la Société AnglogoldAshanti de Guinée (SAG), s’est vue re-certifier au titre du Code International de Gestion du Cyanure à la suite d’un audit indépendant. La SAG, propriétaire et opérateur de la mine d’or de Siguiri, demeure ainsi le seul exploitant à bénéficier d’une telle certification en Guinée.

Le cyanure est le principal adjuvant utilisé pour l’extraction d’or des sols à faible teneur tels que ceux trouvés en Haute Guinée. Bien que relativement instable, et aisément absorbé par l’environnement, sa manipulation requiert toutes les précautions.

Dès 2005, AngloGold Ashanti, la société mère de la SAG, détentrice de 85% du capital (la Guinée détenant 15 %), a souscrit volontairement au Code International de Gestion du Cyanure, développé sous l’égide du Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE) et du Conseil International des Mines et Métaux. Au titre du Code, chaque opération doit subir un audit indépendant tous les trois ans afin de maintenir sa certification.

La SAG a été certifiée pour la première fois en 2010. Les auditeurs ont conclus que l’opération satisfaisait à l’ensemble des conditions posées par le Code quant à la gestion du cyanure, depuis le transport jusqu’à son évacuation dans le bassin de résidus situé à proximité de l’usine. [IMG2]

Depuis, et afin de toujours mieux garantir la sécurité de ses employés comme des communautés riveraines, la SAG a procédé à la construction d’un nouvel entrepôt pour le cyanure et entrepris des travaux afin de consolider davantage le bassin à résidus.

Les résultats du nouvel audit, entrepris en 2013, ainsi que de l’annonce de la re-certification de la SAG, sont en accès libre, en anglais, langue de travail du code, sur le site du Code International de Gestion du Cyanure (www.cyanidecode.org).

Ce contenu n’engage pas Africaguinee.com !
 

Créé le Mardi 17 septembre 2013 à 20:21